- Les Masques et la Plume

Les Masques et la Plume



- Histoire du Disque et de l'Enregistrement Sonore

l'Histoire du Disque et de l'Enregistrement Sonore l'Histoire du Disque et de l'Enregistrement Sonore

Au bout de 4 000 ans d'Histoire, l'humanité est parvenue, certes tardivement, à "emprisonner" le son pour pouvoir ensuite le reproduire à l'infini. La découverte de l'enregistrement sonore constitua une véritable révolution.

La voix des grands de ce monde, les œuvres des artistes les plus prestigieux étaient enfin à la portée de tous. A tel point qu'on estime à près de cinquante milliards le nombre de disques (rouleaux, 78 tours, microsillons, CD) mis en circulation sur la planète entre 1877 et 2011.

Chaque nouveau procédé, rendant le précédent obsolète, donnait un fabuleux coup d'accélération à la consommation et à la propagation d'enregistrements de toute sorte : dès 1946, la découverte fortuite du vinyle relégua au grenier l'antique disque de cire ou d'ardoise… mais à son tour, le microsillon, omniprésent jusqu'au milieu des années 80, commença à donner des signes de faiblesse, pour, rapidement, disparaître au profit du CD.

Aujourd'hui, le son, numérisé, n’a plus besoin du moindre support pour se propager ; c'est le disque lui-même qui est condamné, victime de sa propre évolution.

Son histoire s'achève… une histoire passionnante que nous nous proposons de retracer, du cylindre de la fin du 19ème siècle au disque compact, en passant par toutes ses formes les plus contestées (les disques pirates), les plus inventives (le disque à tourner au doigt !) et les plus originales (le picture disc ou disque illustré, le shape disc ou disque découpé, le disque en carton, le disque comestible...). Accéder au Livre...



- Gaby Morlay - Une Star Effacée

Gaby Morlay - Une Star Effacée

Gaby Morlay, une star effacée... Effacée, elle l’était, refusant la plupart des interviews.

Et lorsqu’elle s’y pliait, sans doute de mauvaise grâce, elle éludait les questions concernant son « jardin secret » ou racontait n’importe quoi pour brouiller les pistes, n'acceptant de parler que de son métier. Elle refusa également de publier ses mémoires.

En un mot comme en cent, elle fut une artiste discrète, pour ne pas dire secrète.

Effacée, elle le fut… de l’Histoire du cinéma. L’actrice française la plus célèbre de la première moitié du XXe siècle disparut, croit-on, des écrans… radar.

Il n’en était rien : inlassablement, elle continuait à tourner et à monter sur les planches, mais elle était passée de mode, voire infréquentable : à la Libération, l’ex-ministre de Vichy avec lequel elle vivait maritalement avait été arrêté à son domicile.

C’est l’histoire un peu triste d’une très grande comédienne qui, en 1938, déclarait : « J'admire beaucoup toutes les tentatives de libération de la femme. Seulement je n'y crois pas ». Elle tenta cependant de vivre en femme libre. Accéder au Livre...



//